A Venir…

TIRADENTES
…héros malgré lui !

L’action se déroule à une époque précise : au 18ème siècle, c’est-à-dire aujourd’hui; quelque part au Brésil, c’est-à-dire n’importe où!
L’histoire s’inspire d’une autre histoire, celle de Joaquim José da Silva Xavier, soldat et arracheur de dents de son état…
Comme tous les arracheurs de dents, il parlait beaucoup!
Ce qu’il a raconté aux autres, qui l’ont raconté à d’autres qui, à la fin, me l’ont raconté, n’était pas un mensonge, seulement une légende!

Alain Daumer

  • Le Thème:
  • Au 18ème siècle le Brésil vivait l’âge d’or et des diamants ; Vila Rica, la capitale des « Mines générales », situées au cœur du pays, fût le décor d’une révolte pour l’émancipation de la colonie.
    Dès 1760 les mines commencent à se tarir : on ne parvient plus à payer le quinto ( impôt équivalent au cinquième de la production aurifère ) destiné à une métropole qui sombrait dans le déclin, surtout après le tremblement de terre de Lisbonne.
    Face au carcan de la domination portugaise, on mijotait des idées de révolte.
    Sur cette toile de fond a lieu, en 1789, la « Conjuration minière » ; avant même l’éclosion de la révolution française.
    A sa tête Joaquim José da Silva Xavier dit « Tiradentes » !

    « Tiradentes » reste enjeu de débats. De toute façon le mythe l’emporte sur l’homme : certains ont tenté de le réduire à un « bavard » qui n’aurait « point agi » ; d’autres de lui prêter l’envergure d’un héros qu’il aurait, malgré lui, incarné !
    Joaquim José n’aurait eu d’exceptionnel que son désir de lutter !
    Car de quels moyens réels aurait disposé un « homme ordinaire » et pauvre dans le Brésil du 18ème siècle ?

    Lygia FONSECA FERREİRA

    Monologue de & par Alain Daumer
    _______________________________________________________________________________________________

    Moi, Jean-Sébastien BACH : Cantor de Leipzig !
    présenté par « A PORTÉE DE MOTS »

    Jean-Sébastien BACH, c’est la musique!
    Mais c’est surtout l’expression absolue du génie musical!
    Cette création, à la première personne, recrée de l’intérieur le quotidien du maître des pièces pour orgue, fugues et préludes:
    « des mots de tous les jours, pour décrire le musicien de toujours!»
    Les grandes étapes de la vie de ce créateur, hors norme, sont ressuscitées dans ce monologue pétillant et savoureux!
    Eric NONN

    «Immortelle présence et nécessité de Jean-Sébastien BACH!
    On ne peut parler de sa jeunesse, ni de sa force: il est de tous les âges et toutes les puissances de la musique sont en lui!
    Jean Sébastien BACH est « notre Père Eternel du monde sonore»!
    En tout Art de hauts génies dominent sur les autres et semblent l’emporter sur toute beauté rivale. Mais Jean Sébastien BACH donne l’idée qu’il est plus grand, plus puissant, plus beau, plus étendu en musique, plus musical enfin qu’aucun autre artiste souverain dans son Art propre.
    Et même, la vertu de Jean Sébastien BACH est telle qu’il domine sur tous les artistes, en quelque Art que ce soit, et non pas seulement dans le sien.
    L’équilibre de l’œuvre et du sentiment est sans exemple.
    Jean Sébastien Bach révèle l’intelligence au cœur et pénètre d’amour toute l’intelligence: c’est la vie rachetée du néant par l’harmonie et la sérénité pensante. Tout ordre et toute émotion sont en lui!
    Dans cette oeuvre incomparable, le cœur et l’esprit s’accomplissent l’un par l’autre!»
    André SUARÈS

    Monologue de & par Alain DAUMER
    & la plume bienveillante de Pierre MÉROT «Mammifères»
    Durée : 1h20
    _______________________________________________________________________________________________

    CASANOVA le libertin !
    d’après « Histoire de ma vie »

    « Le tracé d’un homme qui avance dans sa vérité »

  • Le Thème:
  • Pourquoi a-t-on décidé d’oublier que CASANOVA était, aussi, un écrivain et, disons-le calmement : un des plus grands écrivains du XVIII° siècle ?
    En quoi les censures et les refoulements meurtriers de deux siècles peuvent ils être démasqués à travers cette volonté d’ignorance ?

    Pas assez homo pour l’un, trop asservi aux femmes pour l’autre ; parlant bizarrement de Dieu pour le premier (qui s’en moque !) ; transformant Dieu en femme pour le second !

    On est jaloux de lui, on le traite avec un ressentiment diffus, pincé, paternaliste. Il s’agirait plutôt de le concevoir enfin tel qu’il est :
    - simple, direct, courageux, cultivé, séduisant, drôle !

    Un philosophe en action !

    Il a eu un corps exceptionnel, il l’a suivi, écouté, pensé, dépensé !
    C’est cela, au fond, que l’éternel esprit dévot lui reproche !
    On lui appliquera sans cesse la critique mondaine, populiste, marxiste, psychanalytique…et il finira en publicité pour produits de beauté ou en recettes de cuisine, c’est sûr !

    Pauvre CASANOVA !!!

    Monologue créé par Alain Daumer

    - Ce « théâtre solo », unique dans sa libre diversité, est avant tout une subversion implacable de l’ordre, derrière le travestissement du plaisir ! –

    _______________________________________________________________________________________________

    « LeMotPassant » présente

    MISOGYNIE A PART

    Librement inspiré par « Sexe et Caractère » de Otto Weininger

    (-16)

    LA DRAGUE !

    Un sujet à risques, une pratique jugée immorale minable et très éloignée de la pensée !

    Pourquoi, quand, qui, où et comment drague t-on ?

    Avec un regard lucide, tous les aspects de la drague sont abordés, avec subversion et humour, dans ce monologue, qui tente de pénétrer ce mystère réel qu’est «l’inconnue» que le «serial lover» traque sans arrêt dans la rue !

    par Alain DAUMER
    …ancien dragueur de rues qui aimait les livres autant que les filles; si bien, qu’entre les deux il n’a jamais pu choisir…et s’est tourné vers les planches !!!

    « Le dragueur se fait un film et ça se voit ! C’est là qu’il est malin : les filles adorent le cinéma !!! »

    Publié dans : ||le 19 octobre, 2010 |Pas de Commentaires »

    Laisser un commentaire

    La Lorraine d'hier et d'auj... |
    La Boite qui Mijote |
    NON A LA MONARCHIE AU SENEG... |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lespimoussessigneurs
    | Mad'moiselleX
    | Dieu l'Homme l'Univers